Tags Posts tagged with "centre régional de pharmacovigilance"

centre régional de pharmacovigilance

La pharmacovigilance repose historiquement sur la déclaration spontanée des effets indésirables par les professionnels de santé et s’articule autour du réseau des centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV). Ce système présente une bonne spécificité (expertise clinique) mais reste  toutefois peu sensible.  Il existe une sous déclaration estimée à environ 5 à 10%. Afin d’améliorer l’exhaustivité des déclarations, les patients et les associations de patients ont la possibilité depuis 2011, de pouvoir déclarer un effet indésirable au centre régional de pharmacovigilance (CRPV) dont il dépend. Toutefois, cela reste encore un peu compliqué pour l’usager en santé.

Des initiatives et des projets sont mis en place pour sensibiliser le grand public et les professionnels de santé peu visibles certes, mais qui méritent d’être présentées quand il s’agit de belles initiatives. L’association Française des hémophiles (AFH) a développé un site web à visée pédagogique à l’attention des patients et des soignants pour comprendre la pharmacovigilance et faciliter la déclaration des effets indésirables.

De quoi s’agit-il?

Ce site « déclarer un effet indésirable » répond  à un appel de projet de l’ANSM (Agence française des médicaments) et est coordonné par l’Association Française des Hémophiles (AFH) avec  le soutien d’autres partenaires notamment la société française de pharmacie clinique (SFPC), le centre de référence de l’hémophilie et la plateforme d’échanges et de recherche sur les médicaments dérivés du sang et leur analogues recombinants (PERMEDES). Le site se présente comme un guide des effets indésirables des médicaments dans les maladies hémorragiques rares et se décline en cinq onglets  :

– qu’est ce un effet indésirable?

– qu’est ce un médicament?

– pourquoi déclarer un effet indésirable?

– qui doit déclarer un effet indésirable?

– comment déclarer un effet indésirable?

La démarche de pharmacovigilance est présentée soit sous forme d’interviews, d’exemples simples ou de vidéos courtes pédagogiques rappelant l’intérêt de santé publique.

Très belle initiative à développer et qui peut aider les autres associations de patients et les professionnels de santé à s’impliquer dans la pharmacovigilance.

Pour aller plus loin

– site ANSM comment déclarer un effet indésirable?

Déclarer en ligne c’est possible….

Ce nouveau site internet, simple d’utilisation, intégré au dispositif national de pharmacovigilance , est un moyen supplémentaire mis à la disposition des professionnels de santé et du grand public, pour simplifier et encourager la notification des évènements indésirables médicamenteux, mais également une source d’informations validées sur le risque médicamenteux.

Pour faciliter la notification des  événements indésirables médicamenteux, les 6 centres de pharmacovigilance d’Ile de France  (Cochin, Pitié Salpétrière, Fernand Widal, Saint Antoine, Henri Mondor, Georges Pompidou) se sont regroupés au sein d’une coordination et mettent à disposition depuis février 2014 un site internet de télé-déclaration : www.pharmacovigilance-iledefrance.fr.

Capture d’écran 2014-09-17 à 10.00.03

Ce site s’organise en 2 espaces,:

– l’un destiné au grand public,où il remplit en ligne le formulaire, peut poser des questions aux experts de pharmacovigilance ou alors tout simplement s’informer.

– l’autre aux professionnels de santé.  Pour accéder à l’espace qui lui est dédié, le professionnel de santé se crée un compte à l’aide de son n° RPPS (pour les médecins, pharmaciens, chirurgien-dentistes, sages-femmes) ou de son n° ADELI (pour les infirmiers(ères)). Il pourra ensuite déclarer un effet indésirable avec un formulaire spécifique aux professionnels de santé, poser une question sur la iatrogénèse médicamenteuse et le bon usage des médicaments, ou encore accéder à des informations utiles à sa pratique quotidienne.

Un abonnement au flux RSS est possible et permet  aux professionnels de santé de recevoir les alertes et les brèves de pharmacovigilance dès leur mise en ligne.

A propos

Communiquer sur le sujet simplement et en dehors de ma casquette professionnelle me tentait depuis longtemps. Ce site Pharmacovigilance Pour Tous est le fruit...