Déclarer les effets indésirables: un devoir, une nécessité

Déclarer les effets indésirables: un devoir, une nécessité

Peu de déclarations sur les effets indésirables des médicaments sont rédigés par les médecins, soulignait la revue médicale indépendante Prescrire, dans son édition du 2 janvier 2013. Cette notification des effets indésirables reste pourtant une nécessité pour le bien de la collectivité, elle doit être encouragée auprès des soignants et des patients.
[Via www.allodocteurs.fr]

Sur le site de l’ANSM, une rubrique dédiée à la déclaration des effets indésirables  liés à un médicament est disponible pour les professionnels de santé et les patients. Selon qu’il s’agit d’un professionnel de santé ou d’un patient, un formulaire de déclaration (téléchargeable) doit être complété et envoyé par email au Centre Régional de Pharmacovigilance (CRPV)  dont il dépend.