Authors Posts by Evelyne Pierron

Evelyne Pierron

72 POSTS 0 COMMENTS
Consultant pharmacovigilance

Presque passé inaperçu et pourtant….

L’agence européenne (EMA) vient de lancer une phase pilote incluant les patients dans le processus d’évaluation du rapport bénéfice risque des médicaments au sein du Comité des médicaments de l’agence (CHMP). L’objectif de ce projet est d’enrichir l’évaluation scientifique du médicament en étant à l’écoute des préoccupations des patients et de leur expérience.

Le Comité assure comme à l’accoutumée l’évaluation initiale du dossier et dans le cadre de cette phase pilote, le patient sera invité à émettre son point de vue sur le médicament quand le Comité émet des doutes. Le patient pourra également donner son avis quand le Comité des médicaments envisage de suspendre, retirer, modifier ou restreindre une indication d’une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM).

Cette phase pilote doit permettre d’explorer comment le patient peut être intégré dans le processus d’évaluation des médicaments au Comité des médicaments (CHMP) et de manière plus globale dans les activités de l’EMA.

Déja à l’épreuve….

La phase pilote a débuté avec l’afamelanotide, indiqué dans une maladie sanguine génétique rare (la protoporphyrie eythropiétique), responsable d’une intolérance totale à la lumière. Cette pathologie concerne 5000 à 10000 patients dans le monde et aucun traitement n’est autorisé. Au cours du comité de Septembre, deux patients atteints de cette maladie étaient présents et ont pu partager leurs expériences de vie et répondre aux questions des experts.

Cette phase pilote va durer un an pour permettre une évaluation complète de la faisabilité de ce projet et un rapport sera produit à la fin de la phase pilote.

Ce projet s’inscrit dans le programme de travail du Comité des médicaments (CHMP) et de la volonté de l’EMA d’impliquer les acteurs du système dans l’évaluation. Les patients sont déja impliqués dans d’autres comités de l’agence (pharmacovigilance, médicaments orphelins, pédiatrie….)

Pour aller plus loin:

Communiqué EMA

 

Le prix du médicament est un sujet qui fait débat, revenant régulièrement dans l’actualité soit avec les prix excessifs des nouveaux traitements innovants mis sur le marché soit par la disparité des prix d’un pays européen à l’autre. Dans ce contexte, le LEEM (les entreprises du médicament) lance une nouvelle campagne d’information à visée pédagogique et grand public  sur la fixation du prix du médicament en France.

Cinq épisodes permettent de comprendre :

–  à quoi correspond le prix du médicament? (épisode 1)

– qui fixe le prix ?(épisode 2)

– comment sont évaluées les données? (épisode 3)

– comment évoluent les prix du médicament avec le temps ?(épisode 4)

– quel est le modèle économique de l’industrie pharmaceutique? (épisode 5)

 

LEEM : http://www.leem.org/webserie/prix/

 

Pour aller plus loin:

– Site medicament.gouv.fr : Prix et taux de remboursement

 

A l’heure où les tests génétiques se développent et où de nombreux tests sont vendus sur Internet, sans validation scientifique, l’agence de biomédecine vient de lancer un site : www.genetique-medicale.fr. dont l’objectif principal est d’apporter des réponses fiables et compréhensibles à tous.

Capture d’écran 2014-09-24 à 12.30.42

 L’internaute peut avoir l’essentiel de l’information à partir de cas concrets (je suis porteur d’une malformation ou un membre de ma famille est atteint d’une maladie génétique…). Le site met également l’accent sur l’implication des gènes dans le développement et la transmission des maladies génétiques les plus courantes et sur les instances qui encadrent ce domaine, ainsi que la législation en vigueur.

A découvrir absolument: infographie, vidéos, interviews, quiz.

Génétique médicale, agence de la biomédecine.

Réécouter l’émission sur France Culture et allez à la rencontre du:

– Pr Elisabeth Elefant, médecin embryologiste, responsable du CRAT (Centre de Référence des agents tératogènes) qui se consacre spécifiquement à l’action des médicaments pris chez la femme enceinte.

– Dominique Gras, neuropédiatre et maman

Médicaments permis ou médicaments interdits durant la grossesse – Sciences – France Culture.

See on Scoop.itPharmacoVigilance….pour tous

EVELYNE PIERRON‘s insight:

De nombreux signalements d’erreurs médicamenteuses sont liés à l’utilisation des dispositifs d’aministration des médicaments tels que les pipettes, compte gouttes ou cuillère mesure. Ces erreurs surviennent au domicile des parents, le plus souvent chez des enfants et peuvent entrainer parfois des effets indésirables graves . L’ANSM a lancé dans le cadre de la semaine de sécurité du patient, une campagne d’information et de sensibilisation destinée aux patients et à leurs proches via la diffusion d’une affichette rappelant les quatre règles clés pour limiter le risque d’erreur, à savoir :

  • à un médicament donné correspond un dispositif d’administration : les dispositifs ne sont pas universels et sont spécifiques du médicament avec lesquels ils ont été délivrés,
  • il est nécessaire de toujours conserver le dispositif d’administration avec le médicament correspondant pour éviter toute confusion,
  • en cas de doute, que ce soit sur l’utilisation du dispositif d’administration ou sur la prescription, il est indispensable de demander conseil à un professionnel de santé,
  • enfin, il est essentiel de toujours lire la notice d’information avant toute utilisation.

See on ansm.sante.fr

Les personnes âgées, en particulier si elles sont atteintes d’une ou plusieurs pathologies, prennent souvent de nombreux médicaments. Quelles sont les principales erreurs à éviter ? Les conseils du Dr Christophe Trivalle, gériatre à l’Hôpital Paul Brousse (Villejuif, APHP).

 

See on Scoop.itPharmacoVigilance….pour tous

EVELYNE PIERRON‘s insight:

ITW réalisé par JP Rivière (Vidal) du Dr Christophe Trivalle, gériatre

Les risques de la prise de médicaments chez la personne agée sont à prendre en compte et à connaitre.

 

Le marché des boissons énergisantes (BE) a connu un essor considérable ces dernières années.  Ces boissons sucrées, contenant de la caféine comme principal ingrédient, sont consommées pour leurs propriétés dites stimulantes, tant sur le plan physique qu’intellectuel. L’Agence nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) a publié en Septembre 2013 une expertise sur les boissons énergisantes.

L’appellation « boissons énergisantes » est une appellation commerciale et ne se réfère à aucune définition réglementaire (ex : Red Bull°, Monster°). Elle désigne tout produit (boisson ou concentré liquide) contenant un mélange d’ingrédients ayant la propriété de rehausser les niveaux d’énergie et de vivacité : caféine, vitamines, guarana, etc…
[via addictovigilance.aphp.fr]

BE image 150x150

A propos

Communiquer sur le sujet simplement et en dehors de ma casquette professionnelle me tentait depuis longtemps. Ce site Pharmacovigilance Pour Tous est le fruit...